Si auparavant les étudiants étrangers en France étaient mal accueillis, la ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Geneviève Fioraso a confirmé récemment que ce n’est plus le cas : « les étudiants et chercheurs étrangers sont une richesse pour la France ; pas une charge. »

Apparemment, le gouvernement a changé d’avis face à la situation actuelle, car la France a commencé à donner une mauvaise image. « Il faut mettre fin aux pratiques qui donnent une image très fermée de notre pays » avance la ministre. La controversée circulaire de Claude Guéant a amené une majorité de jeunes estudiantins à quitter le pays après leurs études, même ceux des grandes écoles. Un fait qui a affecté l’économie du pays.

Une circulaire de mauvais augure

service_accueil_CIUP_2

L’année dernière, le Gouvernement était loin d’être indulgents avec ces étudiants suite à la parution de la circulaire qui consiste à réduire l’accès des diplômés étrangers voire bac plus cinq à l’emploi en France. Une réponse à la circulaire a paru en janvier évoquant le mécontentement des universités ainsi que des entreprises qui recherchent des diplômés de haut niveau.

Depuis l’application de cette loi, la France a reculé d’un rang dans le classement des pays accueillant des étudiants étrangers. Le but du gouvernement était de réduire l’immigration, mais l’impact s’est vite fait sentir au niveau des entreprises locales, une véritable humiliation pour la France qui se dit être mère patrie dans les pays francophones. La Tunisie seulement compte plus de 15000 étudiants poursuivant leurs études en France et le double pour les étudiants marocains qui s’avèrent être excellents dans les universités françaises.

Un nouveau statut pour les étudiants étrangers

doctorant-france-etranger-insertion-professionelle

La sénatrice Dominique Guillot a dirigé une commission parlementaire qui a bûché sur les dispositions d’une nouvelle loi Guillot, elle a également apporté des modifications à 6 articles de la constitution française concernant le statut des étudiants étrangers en France. En effet, le projet de cette loi a été déposé le 12 février. Un débat s’est tenu à l’Assemblée Nationale le 29 mai dernier sur les salariés et étudiants tout en mettant en vigueur la proposition de cette loi et un document du Secrétariat général à l’Immigration et à l’intégration (SGII).

Pourtant, la RFI a annoncé l’empêchement d’une éventuelle discussion de cette proposition de loi de Guillot par quelques ministères, parmi lesquels le ministère de l’Intérieur en collaboration avec le ministère des Affaires étrangères et le ministère de l’Enseignement supérieur. Le prochain débat se fera au mois de juillet et les étudiants étrangers gardent l’espoir que cette nouvelle loi puisse améliorer leurs conditions d’études et de travail.

Recevez les dernières bourses d'études
Ne manquez plus une opportunité !
 
 

8 commentaires

  1. ZOLA MICKELET Borgea Gilbrawn dit :

    Bonsoir
    je suis titulaire d’un Brevet de Technicien Supérieurs en pétrochimie et raffinage du pétrolière. je vais bien obtenir une bourse étude pour poursuivre mes études en France pour l’année 2013-2014 si possible je suis disponible.

  2. ALIGBONONSI dit :

    Je me nomme ALIGBONONSI Jesumeivoh Frude et je suis de nationalite Beninoise et je viens par la presente, solliciter aupres de votre bienveillance, une bourse d’etude de Master en science de gestion.
    En effet, je suis nee le 01 Mai 1988 et j’ai obtenu un baccalaureat scientifique (BAC Serie D) et un baccalaureat en technique quantitative et de Gestion (BAC Serie G2). Je suis titulaire d’une Licence professionelle en COMPTABILITE-AUDIT ET CONTROLE DE GESTION a la Faculte des Sciences Economiques et de Gestion (FASEG) , de L’Universite d’Abomey-Calavi du Benin et desire ardemment poursuivre mes etudes a l’etranger, Canada, Europe.
    Depuis plus de deux ans, l’inscription pour le Master n’est toujours pas lance et je n’aimerais pas accuse un grand retard dans mon cursus universitaire.
    Tout mes efforts sont restes vains et je garde espoir d’une suite favorable a ma demande par le biais de ce canal.
    Mon adresse postale : BP 1067 Abomey-Calavi (Republique du Benin)
    phone : 0022996323807

  3. JEAN PAUL Laimond dit :

    Bonjour! Titulaire d’une licence en Droit. pourriez-vous m’aider a trouver une bourse d’etude complete de Master en Droit svp?Je suis de nationalite haitienne. Veuillez recevoir mes rerciemnents anticipes.

  4. NDJEKAMBODI PLACIDE dit :

    SALUT
    je suis congolais/RDC, titulaire d’un diplome d’etude superieur sciences infirmieres je vais bien obtenir une bourse étude pour poursuivre mes études en L2 sante communautaire pour l’année 2013-2014 si possible je suis disponible mais je manque des moyens.
    je vous prie de bien vouloir m’accorder une bourse pour realiser mon reve
    contact; 00243 810597885

  5. Herman ODJO dit :

    Salut! je m’appelle Herman ODJO, je suis béninois et j’aimerais que vous m’accordiez une bourse d’étude afin que je puisse continuer mes étude en agronomie pour l’annéé académique 2014~2015. Merci d’avance.

  6. ROPANA dit :

    Bonjour, suite a mon manque de moyen financier pour achever mon cycle BTS en BANQUE et plus encore je me tourne vers vous pour soliciter une bource d’etude. En effet, centrafricain de nationalite que je suis il est devenu difficil pour mes parents de m’aide a continue mes etudes en plus de mon baccalaureat serie D je suis titulaire d’un diplome d’etude en langue francaise (DELF). obtenu par concours lances par l’alliance francaise de Bangui en 2012.

Publier un commentaire


 

 

Actualités et dossiers

Restez branché !


Likez notre page Facebook et recevez directement les dernières bourses d'études disponibles sur votre flux d'actualités.